Ouvrages

Gilles Uzzan est médecin psychiatre-addictologue et expert judiciaire près de la cour d’Appel d’Amiens.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont introduction à la psychiatrie clinique, un regard sur le judaïsme, Prix Coup de Cœur 2018 du Jury du Groupement des Écrivains Médecins, le roman Isaac et Lola,Prix Paul Fleury au concours Littré 2017, Contes aliénés (2018) et l’adolescent suicidaire (2019).

Il prône à travers ses écrits, l’humanisme et la tolérance.
 

 

 

 


 


Nouvel ouvrage L’ADOLESCENT SUICIDAIRE du Dr GILLES UZZAN aux ÉDITIONS UNIVERSITAIRES EUROPÉENNES.
SORTIE OFFICIELLE LE 17 Janvier 2019


 

 

Gilles Uzzan, de l'expertise psychiatrique à la … Démocratie religieuse. Par Sarah Cattan | Tribune Juive

 


Article Contes aliénés Israël actualités Novembre 2018

Un recueil de nouvelles illustrants la maladie mentale et les conduites addictives à travers des histoires courtes : CONTES ALIÉNÉS de Gilles Uzzan aux Éditions de l’onde.
Sortie prévue mi-Novembre 2018.

 

 


Article sur le journal L’UNION de l’Aisne sur Un Regard sur le Judaïsme

 

Parution de la nouvelle édition 2018 : Un regard sur le judaïsme revue et corrigée, édition 2018 du Panthéon

 


Les ouvrages du Dr Uzzan sont disponibles dans toutes les librairies sur commande ou sur internet (Amazone, Fnac...)

ISAAC ET LOLA  parution le 1er septembre 2017

 


Interview sur la Radio Judaique FM du Dr Gilles Uzzan pour son Roman ISAAC ET LOLA

 


 

Introduction à la psychiatrie clinique

 


Soins infirmiers en psychiatrie

 


Un regard sur le judaïsme




article paru dans le journal L'Union

Médecin psychiatre à l’hôpital de Prémontré, mais domicilié à Villers-Cotterêts, Gilles Uzzan a quitté Paris pour l’Aisne il y a une dizaine d’années. Juif séfarade originaire de Tunisie, c’est un choix de vie qu’il a fait en quittant la capitale pour la province.

Pourtant, relève-t-il, « en Picardie et dans l’Aisne, le judaïsme est beaucoup moins florissant. Cependant, la pratique religieuse ne doit pas constituer un frein aux ambitions, mais un moteur, une source d’énergie. »

Pour Gilles Uzzan, qui publie un essai sur cette question en forme de credo, « le judaïsme ne peut pas être synonyme de ghettoïsation, mais une invitation à comprendre l’autre et accepter les différences de culture ». Il y décrypte sa religion de façon scrupuleuse.

Alors que les tensions communautaires, que nourrit notamment le conflit israélo-palestinien, font régulièrement la une de l’actualité, le médecin témoigne du « travail sur lui-même » qu’il a fait pour aujourd’hui « prôner un judaïsme mesuré, tempéré, imprégné d’altruisme, de tolérance et de démocratie religieuse, sans toutefois remettre en question les principes de la Loi Mosaïque et les 613 commandements de la Torah qui est éternelle et immuable. Petit-fils de rabbin, ouvert et humaniste dans l’âme, je fais ce que je peux faire, je ne culpabilise pas. »

Bien que pratiquant, Gilles Uzzan dénonce les intégrismes religieux, y compris dans sa propre religion, et se dit persuadé que « le peuple palestinien comme le peuple israélien ne veulent que la paix. C’est un conflit purement politique. J’ai toujours travaillé avec des médecins musulmans et il n’y a jamais eu la moindre crispation d’ordre religieux. Ce qui compte, c’est le lien social. »

Il reconnaît encore « ne pas aimer le côté ostentatoire des religions » et veut « modérer l’ardeur spirituelle ».

Consulter la revue de presse de l'ouvrage "Un regard sur le judaïsme"